Forum RP Amour Sucré Sweet Love Highschool

Bienvenue à Sweet Love HightSchool, forum RPG manga inspiré du jeu Amour Sucré. Incarnez un personnage du jeu ou créez un rôle inédit et vivez une histoire unique.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artiste
Localisation : Quelque part... Je crois...
Messages : 977
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille de personnage
Prénom: Haku Ketsueki
Âge: 16 ans
Statut: Elève (et assassin)
avatar
Artiste
Haku Ketsueki
MessageSujet: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Dim 27 Juil - 18:15

Plus le temps passait, plus j'avais l'impression que ça n'irais pas. Non. Ca n'irais définitivement pas. Cette saleté de schizophrénie, malgré les médicaments me handicapait toujours autant. J'en avais marre d'être pris pour un débile parce que je parlais tout seul ou autre...  Il allait falloir que j'aille chez le médecin. Hors, avec ce que je gagnais avec mes études, ça ne suffisait pas. Et puis, les gens qualifiaient mes chansons comme étant "nuls", "plates", "vide de sens" ou encore "trop violentes", "insultantes"... Ou bien, certains se permettaient de dénigrer ma voix que je n'aimais déjà pas du tout. Il avait donc été inutile d'essayer la folie de donner un coup de main à un groupe du coin... J'avais donc été contraint de répondre à un appel d'un autre assassin vu qu'en plus j'en avais marre d'être harcelé au téléphone -surtout qu'ils téléphonaient sur le fixe et qu'Akira pourrait tout bonnement tomber par hasard sur un de ces bouffons qui ont trouvés où je me cachais-. Apparemment, il me refilait son "client". Ah... Génial...

C'est pourquoi j'étais venu dans la forêt. Je n'aimais pas rencontrer les clients. C'était suicidaire et risqué. Tout bon assassin sait ça. Mais bon, vu la somme que le fameux "client" avait proposé en retour d'après mon "collègue", j'aurais assez pour payer les frais du médecin, de quoi payer d'autres trucs à Okimi si elle tombait encore en panne d'argent ou d'autres choses pour aider les autres... Bref, j'étais débile. Je tuais des gens, donc les blessait, pour ensuite en aider d'autres. Punaise, mais c'était pitoyable tout ça ! J'étais vraiment c*n...
Maintenant que j'y pensais, quand on avait été assassin, on ne pouvait que le rester. Ca nous poursuivait, ça nous collait à la peau. Le seul moyen était de crever pour échapper à ce statut, à cette étiquette qu'on nous collait sur le front, dans l'âme. Si l'on tentait d'arrêter, c'était peine perdue puisqu'on recommençait toujours à tuer. Et si l'on n'arrêtait pas, ça revenait au même. Si on ne se suicidait pas aussi, on finissait un jour ou l'autre en tôle ou tuer par un flic ou un autre qui ne voulait que se venger. Bref, être assassin, c'était terminé par un cruel "Game Over". Je savais que je m'en sortirais pas à si bon compte si longtemps... Mais j'étais obligé de continuer... Sinon, ils m'avaient menacés, ils avaient dit qu'ils ramèneraient Charlie et qu'ils tueraient les autres... Ils se débarrasseraient de Yoshino, Okimi, Seto, Haru et tous ceux que j'avais rencontré. Je ne leur permettrais pas de toucher aux autres... C'est pourquoi je continuerais...

J'étais grimpé dans un arbre après avoir emprunté un chemin sombre et escarpé. C'était le lieu de rendez-vous. je reconnaissais l'arbre... C'était dans cet arbre que je l'avait vue. Elle. L'autre assassin... Cette fille étrange... Peut être la fille d'Alice que je recherchais encore... J'attendais le "client", assis sur une branche, adossé au tronc de l'arbre. j'avais tout mon temps, si il était en retard, je m'en fichais. Maintenant, j'essayais d'imaginer le client. Un p'tit vieux ? Un gros richou avec un gros ventre et un sourire torve ? Un garçon ou une fille freluquet/te ivre de vengeance ? Toute façon, qu'est ce que j'en avais à faire de la tête du client...? C'était pas que j'étais débile, mais c'était surtout la vie des autres et l'argent à la clé de ce meurtre qui m'obsédaient... Peut être qu'aussi, avec cet argent, je pourrait aller donner de l'argent à la SPA, ça ferait plaisir à Akira, lui qui semblait aimer les animaux, ou aller donner de l'argent aux sans abris du coins, ça serait bien aussi. J'avais été des leurs, alors je comprenais que c'était dur, alors si je les aidais, je savais qu'ils seront mieux après. Je soupirais, jetant un coup d'oeil au ciel où apparaissaient les premières étoiles.  

_________________
❝Mensonge...❞
L'homme est stupide, pourtant, je continue à croire en lui. C'est aussi bête, non ? Non, moi je ne suis pas comme eux, les monstres ne sont pas humains. Je suis juste une fausse imitation, un mensonge
Fais attention à toi, et ne me croise jamais.


Dernière édition par Haku Ketsueki le Lun 28 Juil - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire
Localisation : Dans ta face
Messages : 22
Date d'inscription : 24/07/2014

Feuille de personnage
Prénom:
Âge:
Statut:
avatar
Solitaire
Len Bogard
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Dim 27 Juil - 21:20







Len & Haku
Un Client Un Peu Spécial...
Allongé dans son lit, Len semble entendre ce récurrent bruit dans la pénombre qui fait germer les fantômes du passé qui remontent du profond labyrinthe pour étouffer sa flamme de vie. Il a l'impression que les ténèbres l'entourent et qu'il glisse dans un gouffre sans fin. Sa raison est altérée entre cauchemar et réalité, il tente de s'extirper de ce songe, mais il en est captif. De cette captivité résulte une douleur lancinante, son âme est tétanisée, pétrifiée. Les sentiments sont confus, se dévorent et se consument à petit feu. Toujours ce spectre de ses nuits, cet ange inacessible qui fait de son corps une prison de chair où oublier le passé est plus destructeur qu'autre chose. Une tempête de férocité ensevelie son être ravagé, le souffle lui manque de nouveau et c'est d'un sursaut, en nage, haletant, que le jeune homme se réveille en panique. Ses draps sont trempés quand il les tâte et bientôt sa main se mêle à une peau soyeuse, lorsque un gémissement rompt le silence, Len s'empresse d'allumer sa veilleuse. Encore dans un état second et d'illusions en illusions, il croit reconnaitre Laura et pousse un cri tonitruant avant de tomber à la renverse. C'est alors que l'inconnue se redresse d'abord effrayée, puis regagnant son calme, elle se lève et de ce fait offre sa nudité à Len.

C'est bien la première fois qu'un homme répugne à partager mon lit. Allons calme-toi Len, tu ne te souviens pas de moi?

L'inconnue se lève et enfile la chemise du jeune homme qui épouse somptueusement ses belles courbes. Elle s'approche et lui prend la main pour l'aider à se relever avant de boucher les trous. Ils se sont rencontrés la veille dans un bar, ils ont trop bu et ont fini dans cette chambre d'hôtel, elle n'eut pas besoin de s'étendre sur leur activité. Le jeune homme ne lui en laissa pas le temps, il se rhabilla en quatrième vitesse, oubliant même sa chemise au passage, et après avoir réglé la note, il fila. Oui Len essayait de reconstruire sa vie, mais comment oublie-t-on un tel drame? Il a recherché l'organisation criminelle responsable de cet assassinat, il en a passé des nuits blanches, mais il n'avait pas pu débusquer leur planque et encore moins les membres de cette organisation. La seule personne qu'il avait pu serrer était un malfrat qui avait balancé un nom qui lui mènerait à l'assassin de sa femme. Len avait alors filé cet individu et fixé un rendez-vous avec lui sous une fausse identité. Il était secondé par Steve et une collègue qui s'était chargée de créer une base de données sur leur fausse identité. Après un repérage du lieu du rendez-vous la veille, c'est de noir que le jeune homme se présente. Il avait laissé l'argent dans la voiture au cas où on voudrait le dépouiller. Le regard aiguisé, il distingue sans mal une silhouette perchée sur une branche, pourtant il feint un manque de clairvoyance et d'expérience en scrutant les environs.

Bon sang, mais où est-ce qu'il est? Dit-il volontairement fort pour que le petit oiseau l'entende.

BY .TITANIUMWAY


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artiste
Localisation : Quelque part... Je crois...
Messages : 977
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille de personnage
Prénom: Haku Ketsueki
Âge: 16 ans
Statut: Elève (et assassin)
avatar
Artiste
Haku Ketsueki
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Lun 28 Juil - 8:53

Finalement, j'avais bien attendu un bon quart d'heure avant que quelqu'un ne se pointe enfin. Enfin, ce "quelqu"un" était terriblement louche. Etant un assassin confirmé, j'avais eu l'habitude d'avoir des "clients" freluquets et incapable de faire les choses eux même, alors que là... Je ne me serais jamais attendu à tomber sur un géant avec une carrure pareil. Sérieusement... C'était une blague ?! Non mais ce mec il pourrait tuer quelqu'un tout seul, fallait pas exagérer... Avec la carrure qu'il avait... A moins que ce soit un gars trop gentil, dans ce cas, je pourrais comprendre. Mais là, j'avoue être un peu -voir beaucoup- étonné. Etait-ce un piège ? Si c'était le cas, je m'était bien fait avoir. Mais si l'autre voulait m'attraper, il devrait courir, parce que j'avais filé entre les doigts de beaucoup de gars confirmés pour attraper les truands. Maintenant que j'y pensais, si ce type était un flic ou autre, il faudrait peut être prévenir l'autre fille... L'autre assassin... Et si ce type avait entendu parler d'Alice ? Cette fille allait avoir des problèmes, il allait peut être falloir la prévenir si ce type était flic.

Bon sang, mais où est-ce qu'il est?

Il en faisait exprès, je l'avais bien vu me regarder. Et vu la voix qu'il avait, je m'étais bien fait avoir. L'autre saleté allait avoir de mes nouvelles si je m'en sortait... En attendant, j'allais encore devoir jouer un peu. Mmh... J'aimais pas ça... J'aurais jamais dut accepter...
J’atterrissais souplement devant le type, devant lever la tête pour croiser son regard. Punaise... Il était grand... Encore une fois, je me sentais petit. En même temps, c'était pas moi de mon mètre cinquante-six qui allait paraître grand... Pourquoi les gens étaient ils si grands ? Bref, je n'allais pas faire peur à un gars de cette carrure, ça, c'était sûr ! En même temps, je n'avais jamais fait peur à quelqu'un avec ma taille et mon air freluquet... Pas pratique d'être pris au sérieux comme ça...

- Que puis-je faire pour vous monsieur ?

Allons-y directement, pas besoin de traîner sur le sujet comme une limace trois mille ans. Même si j'avais pas l'air d'être l'assassin, ici, il n'y avait personne d'autre, donc il allait bien devoir se rendre à l'évidence. Je croisais les bras, attendant la réponse de l'autre, silencieux.

_________________
❝Mensonge...❞
L'homme est stupide, pourtant, je continue à croire en lui. C'est aussi bête, non ? Non, moi je ne suis pas comme eux, les monstres ne sont pas humains. Je suis juste une fausse imitation, un mensonge
Fais attention à toi, et ne me croise jamais.


Dernière édition par Haku Ketsueki le Lun 28 Juil - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire
Localisation : Dans ta face
Messages : 22
Date d'inscription : 24/07/2014

Feuille de personnage
Prénom:
Âge:
Statut:
avatar
Solitaire
Len Bogard
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Lun 28 Juil - 11:33







Len & Haku
Un Client Un Peu Spécial...
Len reste ainsi à attendre un signe de cet assassin qui doit sans doute le guetter, l’observer, l’analyser comme un prédateur observant sa proie avant de la dévorer. Len observe à son tour cette forêt peuplée d’arbres âgés qui l’entourent comme les ténèbres et s’élancent vers les vapeurs célestes, procurant de ce fait une chaleur étouffante, écrasante. De ses pas lourds et assurés, il fait les cent pas et fait craquer sur son chemin linéaire les feuilles qui recouvrent le sol sableux. Les mains dans les poches de sa veste, Len s’interroge sur les raisons qui poussent l’être humain à supprimer les âmes aussi facilement que lorsqu’on souffle sur la flamme d’une bougie. Assassin, ce mot sonne un cri de détresse, une manifestation du désespoir qui entoure l’humanité, une souffrance, une déchirure que rien n’arrête si ce n’est l’écoulement de ce liquide écarlate qui apaise leur démence. Le jeune homme a toujours pensé que ces êtres atypiques, sont incapables de résister à la tentation du mal et qu’ils sont un puissant fond d’une tourmente vertigineuse, infernale qu’il s’est résolu à éradiquer de ce monde. Oui l’esprit vengeur qu’il est tisse sa toile et nul doute qu’il les écrasera tous… Soudain un bruit sourd et Len feint la surprise, ainsi que la peur, d’un jeu de jambes étudié, il tombe à la renverse.

Je ne vous ai pas vu arriver, c’est donc vous que j’ai vu perché sur cette branche, futé, très futé. Vous avez ainsi pu m'étudier un bon moment n'est-ce pas?

Surtout établir un rapport de confiance, alors surtout ne pas mentir pour le moment, il est possible que le jeune homme le soupçonne d’être un policier ou alors d’être un pigeon dont se sert la police. Alors il doit faire gaffe, Len se lève et scrute ouvertement le jeune homme.

C’est une plaisanterie ? C’est vous ? Qui me dit que vous n’êtes pas en connivence avec la police, vous ne portez pas de micro ? Vous me paraissez un peu jeune pour être l’homme que j’attends. Ce qu’on va faire, c’est que je vais vous fouiller et vous en ferez de même, comme ça pas de mauvaise surprise. Je ne vous parlerai pas du boulot si je ne suis pas certain que vous êtes bien le gaillard dont on m’a vanté les mérites. Je ne veux pas du travail d’amateur et surtout je ne veux pas être mêlé à tous ça, quand vous exécuterez votre contrat, je serai à mille lieux du lieu que je vous indiquerai, je compte donc sur vous pour ne pas faire de connerie. Mais avant tout, acceptez-vous que je m’assure que vous ne portez pas de micro ?

Voilà un moyen expéditif de prouver à ce gamin qu’il n’est pas un flic et qu’il a bien l’intention de lui confier un contrat. Len le jauge une énième fois et attend sa réponse en regardant régulièrement les environs pour s’assurer que le petit était venu seul.

BY .TITANIUMWAY


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artiste
Localisation : Quelque part... Je crois...
Messages : 977
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille de personnage
Prénom: Haku Ketsueki
Âge: 16 ans
Statut: Elève (et assassin)
avatar
Artiste
Haku Ketsueki
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Lun 28 Juil - 13:29

Il en faisait exprès, c'était tellement évident. Il fit exprès d'être surpris et tomba à la renverse. Qu'il ne compte pas sur moi pour l'aider à se relever. Non mais... Il me prenait pour un idiot ou quoi ? Je marchais pas comme ça...

Je ne vous ai pas vu arriver, c’est donc vous que j’ai vu perché sur cette branche, futé, très futé. Vous avez ainsi pu m'étudier un bon moment n'est-ce pas?

Il bluff et c'est ridicule... Vraiment... Il ne m'a pas vu arriver. Mon oeil... Et tout à l'heure, quand il m'a jeté ce regard, il ne m'avais pas vu ?! C'était quoi ce mensonge pourrit ?! Quel manque d'imagination... Pff...
Puis, je sentis son regard sur moi. Mmh... Je me méfiais quand même. Il avait l'air de me jaugé. Quoi ? Il croyait que j'étais juste un gosse envoyé par jenesaisqui ? Ou bien un pigeon des flics ?

C’est une plaisanterie ? C’est vous ? Qui me dit que vous n’êtes pas en connivence avec la police, vous ne portez pas de micro ? Vous me paraissez un peu jeune pour être l’homme que j’attends. Ce qu’on va faire, c’est que je vais vous fouiller et vous en ferez de même, comme ça pas de mauvaise surprise. Je ne vous parlerai pas du boulot si je ne suis pas certain que vous êtes bien le gaillard dont on m’a vanté les mérites. Je ne veux pas du travail d’amateur et surtout je ne veux pas être mêlé à tous ça, quand vous exécuterez votre contrat, je serai à mille lieux du lieu que je vous indiquerai, je compte donc sur vous pour ne pas faire de connerie. Mais avant tout, acceptez-vous que je m’assure que vous ne portez pas de micro ?

C'était bien ce que je croyais. Il était en trin de me prendre pour une gosse envoyé par quelqu'un. Les gens n'avaient pas les yeux en face des trous et ne voyait que l'apparence des gens, et encore... Un micro ? Pourquoi faire ? On est pas dans un spectacle non plus. C'était quoi cette histoire... J'avais pas besoin que tout le monde nous entende. et puis où je l'aurais mit son micro, tiens ? Un peu jeune... Pff... Et si je lui disais qu'il avait un peu la carrure de quelqu'un qui pouvait se débrouiller seul, il se vexerais ? Et puis même, j'étais plus si "jeune". Peut être qu'il disait ça à cause de ma taille et de ma voix... C'était possible... En même temps, c'était vrai que je n'avais jamais eu la carrure d'un assassin. Quand à me fouiller... Non mais il croyait pas que j'allais le laisser faire tout de même ! N'importe quoi... Puis, il affirma ne pas vouloir du travail d'amateur. Bref, il ne me connaissait pas. L'autre andouille ne lui avait donc rien dit ? J'avais pas envie de lui faire une petite démo', ça sera une perte de temps, et une personne ne moins c'est déjà assez. J'allais pas faire de bêtises en plus, fallait pas me prendre pour un sal*ud à ce point... Il voulait aussi s'assurer que je ne portais pas de micro. Il se foutait de moi ?
Il sembla encore une fois me regarder et jeta un coup d'oeil aux environs. il croyait que j'étais venu avec quelqu'un. Bon, on allait mettre les choses au clair, et si ça ne lui plaisais pas, c'était lui qui terminerait pleins de trous.

- Pourquoi je porterais un micro ? Vous croyez que je travaille pour la police ? Et puis même, je me vois mal porter ce truc, en plus, il n'y a pas de prises électrique en forêt... Ensuite, je n'accepterais pas d'être fouillé et je ne fouillerais personne, c'est clair ? Et si vous doutez de mes capacités, vous pourrez toujours trouver une belle liste de méfaits dans les papiers de la police... Je n'ai pas besoin de vous faire une démonstration, je sais très bien de quoi je suis capable et vous serez satisfais.

Maintenant, j'avais besoin de m'assurer d'une chose. Il fallait bien mettre tout ça au clair aussi.

- Ensuite, si ça vous amuse de croire que vous parvenez à me berner, c'est raté. D'abord, je sais très bien que vous m'avez vu tout à l’heure, donc le coup de la petite chute était inutile.

_________________
❝Mensonge...❞
L'homme est stupide, pourtant, je continue à croire en lui. C'est aussi bête, non ? Non, moi je ne suis pas comme eux, les monstres ne sont pas humains. Je suis juste une fausse imitation, un mensonge
Fais attention à toi, et ne me croise jamais.


Dernière édition par Haku Ketsueki le Lun 28 Juil - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire
Localisation : Dans ta face
Messages : 22
Date d'inscription : 24/07/2014

Feuille de personnage
Prénom:
Âge:
Statut:
avatar
Solitaire
Len Bogard
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Lun 28 Juil - 14:51







Len & Haku
Un Client Un Peu Spécial...
Le jeune homme jauge une nouvelle fois le gamin interloqué, non mais ma parole, un assassin débile? Il a fallu qu'il tombe sur un parfait idiot fini? Len doit maitriser son rire parce qu'en tant que demandeur inexpérimenté, il ne peut pas cerner tous les mécanismes qui entourent une telle situation. Pourtant le jeune homme est à présent persuadé qu'il a affaire à un amateur. Pourquoi? Eh bien d'une, lorsque Len parlait de ne l'avoir pas vu arriver, il voulait par là dire qu'il n'avait pas vu le chemin que le soit-disant professionnel avait emprunté pour le rejoindre. De plus Len a bien mentionné qu'il avait été futé, croyant qu'il avait un raisonnement aiguisé par sa décision d'arriver le premier et de se cacher pour l'observer. Mais avec les conneries que le petit venait d'étaler, le jeune homme commençait sérieusement à douter du raisonnement de son interlocuteur. Alors concernant le micro qui est le système d'écoute que la police installe sur un individu ou dissimule dans un endroit pour enregistrer une discussion illégale ou autre, Len est abasourdi! Croit-il que la police a besoin d'une prise électrique pour ça? Ne regarde-t-il jamais la télévision? D'où sort ce mec et où a-t-il appris son boulot bon sang!!

Je n'ai pas le temps à perdre avec ces enfantillages, vous vouliez sans doute tester mes connaissances sur le sujet? Il est tout à fait possible que vous portiez un micro, alors hors de question que nous parlions de tout ça sans avoir vérifié que vous n'en portez pas un. Quant à la liste chez les flics, je pense que me renseigner sur vous chez les flics n'arrangera pas mes affaires puisque je compte rester incognito dans cette histoire. Je ne vais quand même pas vous apprendre votre boulot. Et pour votre arrivée, je crois vous avoir dit que je vous avais aperçu, mais que je n'en étais pas certain. Vous savez ma vue n'est plus ce qu'elle était. Bon... Len déboutonne sa chemise pour exposer son imposant torse, oui Len est une armoire à glace aux muscles saillants. Il tourne sur lui-même pour montrer à son interlocuteur qu'il ne porte pas de micro, puis se rhabille.

Et maintenant, soit vous faites de même, soit je prends mon argent et je m'adresse à un autre. Toutefois je préfère que ce soit vous parce que votre apparence atypique sera un plus, personne ne se méfiera de vous. La question est de savoir si vous acceptez de me prouver que vous ne portez pas de micro.

BY .TITANIUMWAY


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artiste
Localisation : Quelque part... Je crois...
Messages : 977
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille de personnage
Prénom: Haku Ketsueki
Âge: 16 ans
Statut: Elève (et assassin)
avatar
Artiste
Haku Ketsueki
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Lun 28 Juil - 18:45

Il avait l'air presque explosé de rire. Si j'étais partit ou si j'avais disparu, j'aurais juré qu'il se serais roulé par terre à force de rire. Je ne voyais pas ce qu'il y avait de drôle. J'avais dit quelque chose de débile ? Peut être le coup du micro... Mais un micro c'est bien pour parler fort, non ? Enfin... C'était ça d'après moi ! Mais j'étais trop bête pour savoir si ça avait un autre sens. j'étais vraiment un imbécile et un ignorant.

Je n'ai pas le temps à perdre avec ces enfantillages, vous vouliez sans doute tester mes connaissances sur le sujet? Il est tout à fait possible que vous portiez un micro, alors hors de question que nous parlions de tout ça sans avoir vérifié que vous n'en portez pas un. Quant à la liste chez les flics, je pense que me renseigner sur vous chez les flics n'arrangera pas mes affaires puisque je compte rester incognito dans cette histoire. Je ne vais quand même pas vous apprendre votre boulot. Et pour votre arrivée, je crois vous avoir dit que je vous avais aperçu, mais que je n'en étais pas certain. Vous savez ma vue n'est plus ce qu'elle était. Bon...

Enfantillages ?! Mais je n'avais pas de micros ! A quoi ça me servirait ?! J'ai pas de... De quoi déjà ? Ah oui... D'extinction de voix... En même temps, j'imaginais mal voir ce type passer dans un conduit d'aération... Alors pour les flics, même si il avait essayé, c'était mort. Il n'a pas une bonne vue ? Mmh... Bof, laissons passer...
Puis, il commença à déboutonner sa chemise. Quoi ?! Mais ce n'était pas un peu bizarre... Enfin... Peut être... J'avais pas eu de soucies avec mes yeux alors je ne savais pas ce que ça faisais. Peut être cela avait il un rapport avec la distance... J'étais pas un spécialiste, je ne pouvais pas savoir. Puis, après avoir déboutonné sa chemise, il tourna sur lui même. Pourquoi ? En tout cas, c'était vrai qu'il était baraqué... Punaise... J'aimerais pas qu'il m'étouffe... C'était un géant... Il remit sa chemise avant de reparler.

Et maintenant, soit vous faites de même, soit je prends mon argent et je m'adresse à un autre. Toutefois je préfère que ce soit vous parce que votre apparence atypique sera un plus, personne ne se méfiera de vous. La question est de savoir si vous acceptez de me prouver que vous ne portez pas de micro.

En tout cas, il n'avait pas son truc là... le micro... Toute façon, je n'y aurais jamais pensé si il n'en avais pas parlé puisque j'ignorais si il parlait de ce que je pensais... Bon, faisons lui confiance, si un soucie se présentait, je pouvais toujours m'en aller.
Je devais faire pareil. Il était sérieux ?! C'était une blague n'est ce pas ? Hein... Non. Il était sérieux... Je ne pouvais pas... A cet instant j'avais l'impression que j'allais exploser. Je n'arrivais plus à inspirer de l'air, ça tournait dans ma tête... J'avais l'impression que j'allais y passer. Je ne pouvais pas ! Je ne devais pas. Si l'information passait, Charlie allait me retrouver... Mais si je ne m'exécutais pas, ils allaient tuer les autres... J'avais peur. J'inspirais un grand coup. Il fallait que je le fasse, tant pis, je m'en foutais de ce qu'il allait dire. Qu'il me juge comme il voulait, j'en avais rien à foutre. Je commençais à l'imiter, ne pouvant m'empêcher de trembler. Ca me faisait peur, je n'y pouvait rien. J'enlevais ma veste doucement mais surement, tout en gérant mes tremblements pour qu'il ne puisse pas les sentir. Je n'étais pas musclé comme lui, j'avais plutôt le corps d'un gymnaste. Du coup, j'avais l'air vraiment pas très fort. Je tournais finalement, lui laissant apercevoir mon dos massacré par des centaines et des centaines de cicatrices superposées les unes sur les autres ainsi que ce nombre sur mon épaule droite : 716148. Mon véritable prénom, ma véritable identité : un nombre. C'était ça mon existence pitoyable. Je remettais ma chemise.

- Maintenant vous me dîtes ce que vous avez à dire !

Ma voix était légèrement tremblante, bien que je ne sois pas intimidé par cette personne. C'était surtout le fait d'avoir montré ce que je cachais qui m'avait mis mal à l'aise...

_________________
❝Mensonge...❞
L'homme est stupide, pourtant, je continue à croire en lui. C'est aussi bête, non ? Non, moi je ne suis pas comme eux, les monstres ne sont pas humains. Je suis juste une fausse imitation, un mensonge
Fais attention à toi, et ne me croise jamais.


Dernière édition par Haku Ketsueki le Mer 30 Juil - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire
Localisation : Dans ta face
Messages : 22
Date d'inscription : 24/07/2014

Feuille de personnage
Prénom:
Âge:
Statut:
avatar
Solitaire
Len Bogard
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Mer 30 Juil - 8:48







Len & Haku
Un Client Un Peu Spécial...
Son interlocuteur pour une fois s'exécute sans opposer de résistance pour prouver qu'il n'a pas de micro. Heureusement pour le brun, le ciel n'est pas encore complètement noir, il peut donc examiner le jeune homme sans que cela n'entâche ses dires sur son problème de vue. Len observe son interlocuteur qui est plutôt chétif, un adversaire moindre au corps à corps, Len sait aussi qu'il faut se méfier de ce genre de personnage, comme on le dit que trop souvent, les apparences sont trompeuses. Néanmoins il porte une attention toute particulière au dos du petit, ainsi qu'au numéro inscrit qu'il s'efforce déjà de noter dans sa tête pour faire quelques recherches sur le sujet plus tard. L'examen terminé, le petit entre de nouveau dans le vif du sujet, Len regarde une dernière fois dans les environs, plissant volontairement les yeux pour donner l'illusion qu'il ne voit pas très bien et revient enfin sur le jeune homme.

Il s'agit d'une associée qui me cause quelques soucis, j'aimerai que ce problème soit réglé, genre définitivement. J'ai une photo d'elle avec les renseignements à son sujet au dos: son nom, l'adresse de son domicile et de son lieu de travail. J'ai un acompte sur votre paiement, vous aurez le reste après avoir réglé mon problème. Len sort la dite photo qui n'est autre qu'une collègue enrôlée dans son enquête. Bref Len sort donc la photo de sa poche intérieure de sa veste.

J'espère que vous vous chargerez de cette histoire sans que cela ne me porte préjudice. Vous devez agir au plus vite avant la semaine prochaine. Bien entendu vous aurez un beau butin si tout se passe sans encombre. D'ailleurs j'ai votre acompte dans ma voiture, je peux vous y conduire, sauf si vous préférez être payé après l'exécution du contrat, à vous de voir. Pour ma part tout ce qui m'importe, c'est que le travail soit bien fait.

BY .TITANIUMWAY


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artiste
Localisation : Quelque part... Je crois...
Messages : 977
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille de personnage
Prénom: Haku Ketsueki
Âge: 16 ans
Statut: Elève (et assassin)
avatar
Artiste
Haku Ketsueki
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   Mer 30 Juil - 21:12

Le client regarda à nouveau les environs, les balayant du regard en plissant les yeux. C'était certain maintenant : il avait un gros soucie avec sa vue. La nuit ne devait rien arranger, n'est ce pas ? Ca ne devait pas être pratique tout les jours. Puis, je sentit à nouveau le regard de mon interlocuteur sur moi. Je n'aimais pas sentir le regard des gens sur moi... C'était comme ça depuis la mort de Lya, et je ne savais pas trop pourquoi... Bref, ça n'avait pas d'importance !

Il s'agit d'une associée qui me cause quelques soucis, j'aimerai que ce problème soit réglé, genre définitivement. J'ai une photo d'elle avec les renseignements à son sujet au dos: son nom, l'adresse de son domicile et de son lieu de travail. J'ai un acompte sur votre paiement, vous aurez le reste après avoir réglé mon problème.

Une associée... Alors il fallait tuer une femme... Il sortit une photo de la femme en question. je détaillais du regard et constatais que ma future victime était une femme qu'on pouvait croiser à toutes les rues... Une femme visiblement normale. Du moins, qui en avait l'air. Pas de signes particuliers sur le visage apparemment et pas de regard fourbe comme j'avais déjà vu... Bah, toute façon, même les gentils pouvaient être fourbes !

J'espère que vous vous chargerez de cette histoire sans que cela ne me porte préjudice. Vous devez agir au plus vite avant la semaine prochaine. Bien entendu vous aurez un beau butin si tout se passe sans encombre. D'ailleurs j'ai votre acompte dans ma voiture, je peux vous y conduire, sauf si vous préférez être payé après l'exécution du contrat, à vous de voir. Pour ma part tout ce qui m'importe, c'est que le travail soit bien fait.

Il n'avait pas à s'inquiéter, je savais faire mon boulot sans nuire mon client. Sinon, par apport au temps, ça ira, je n'avais pas l'habitude de traîner sur ce genre d'affaires. Ah... L'argent maintenant... Je n'étais pas un escroc, je prendrais l'argent après avoir remplie ma tache, je ne jouerais pas l'imbécile en prenant tout de suite, ça serait louche. Et puis, je n'aimais pas voler des trucs sans raisons vraiment valables.

- Ne vous inquiétez pas, tout sera réglé d'ici là. Quand à l'argent, gardez le pour l'instant, je ne le prendrais que quand tout sera terminé.

"Bien joué idiot. Au moins pour une fois tu passes pas pour un type trop louche." commenta la voix.
Je hochais la tête, ne faisant pas attention à ce que mon interlocuteur pourrait penser puisque de toute façon, il n'avait aucune raison d'y faire attention. Sauf si il craignait que je lui saute dessus avec un couteau, bien évidemment, mais je n'étais pas comme ça. Heureusement d'ailleurs...

_________________
❝Mensonge...❞
L'homme est stupide, pourtant, je continue à croire en lui. C'est aussi bête, non ? Non, moi je ne suis pas comme eux, les monstres ne sont pas humains. Je suis juste une fausse imitation, un mensonge
Fais attention à toi, et ne me croise jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un client un peu spécial... [feat Len Bogard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Le client se plaint
» Utilisateur avec un accès spécial
» Tournoi de popularité [spécial "Ordures"]
» Faire un topic Demande de Pouvoir Spécial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP Amour Sucré Sweet Love Highschool :: Amoris City :: Extérieur :: La Forêt-